Visualisation pour transformer les problèmes

Visualisation pour transformer les problèmes
© 2010 Dekyi-Lee Oldershaw

Pour le CD de cet exercice
(en anglais seulement), consultez www.LampOnThePath.com
 

Objectif: transformer les sentiments de souffrance, les habitudes, le stress, inínconfort, la peur, línconfort, la peur, la résistance au changement, la douleur physique et la maladie.

Quand vous résistez, cela persiste, quand vous acceptez, cela commence à changer on à guèrir. 

le mental a en mémoire l'éxpérience de toutes nos vies antérieures; le langage mental et la manière de communiquer le plus honnêtement se fait au travers des syboles et des images.

La visualisation de transformation et l'imaginaire tirent parti de ce qu'on pourrait appeler un failbesse dans la conscience coporelle  - souvent celle-ci ne peut pas distinguer une expérience imaginaire très vive et une expérience physique réelle. Pour cette raison, cette méthode est utilisée comme une partie-clé de la plupart des programmes d'entraînement des meilleurs athlètes et de plus en plus pour accompagner le traitement médical de la douleur chronique et pour les patients dépressifs, cardiaques our cancéreux.

Pour faire cet exercice, il faut seulement reconnaître le malaise ou la réaction négative à une situation donnée, ce qui se passe vraiment pendant l'exercice peut être très profond, une vraie transformation. Ce qui d'habitude cause la réaction de souffrance peut être atteint par la visualisation et le développement d'une vision claire de la zone du corps inconfortable.

Avec la volonté de le changer et en demandant de l'aide de votre source personnelle de sagesse et de compassion - intérieure ou extérieure - le mental conceptuel qui y a accès, prend le dessus et le change de telle façon que le système tout entier de la personne, le physique, l'emotionnel, le mental et le spirituel sont soutenus. Cela se transmet sous forme de changements dans les représentations mentales, sentiments ou mots.

Instructions pour la visualisation de tranformation pourl'auto-guérison

  1. Admettez qu'il y a une situation qui vous agresse ou qui vous perturbe ou une expérience physique ou émotionnelle d'inconfort/douleur.
  2. Reconnaissez - asseyez-vous dans une position détendu et observez la respiration, en vous détendant. Amenez votre attention à l'intérieur et regardez « où se situe cette douleur, cette tension, cet inconfort, cette peur dans mon corps ?». En douceur, laissez votre mental se poser sure le premier endroit qui attire votre attention.
  3. Demandez à cette zone de se révéler comme symbole, couleur ou mot. Laissez-la tout simplement se révéler. Dès que vous l'avez trouvée, laissez-la vous montrer plus de détails.
    1. Où est-elle ? Juste sous la peau ou plus en profondeur ?
      est-elle située 
      ?

1.      
Où est-elle ? Juste sous la peau ou plus en profondeur ?
est-elle située 
?

2.      
Quand vous l’avez trouvée, laissez-la vous
montrer plus de détails
. Quelle est sa taille ? Est-elle grande ou petite ?

3.      
Si elle avait une forme : est-elle plate ou est-elle
en trois dimensions ? Si elle avait une
forme, quelle serait-elle ?

4.      
Si elle avait  une couleur : serait-elle foncée ou claire ? Quelle
est sa couleur ?
La couleur est-elle
différente à l’intérieur et à l’extérieur de la forme ?

5.      
Quelle est sa densité ? Est-elle solide,
liquide ou spongieuse ? Rugueuse ou lisse ? En quoi a-t-elle l’air d’être faite
?

6.      
Quelle est sa température ? Est-elle plus
froide ou plus chaude que ce qui est autour ?

7.      
Si elle avait son propre esprit : quelle
sorte d’émotion  ressent-elle ?
Quelle
qualité, quelle sorte d’expérience éprouve-t-elle– colère, tristesse, peur…

8.      
Demandez lui son âge –jeune, ou
vieux ?
Si elle est vieille, est-elle vieille ou
ancienne ?

9.      
Quand elle a été placée là la première
fois, quelle a été sa fonction ou son ‘boulot’, comment a-t-elle pu vous être
bénéfique dans le passé ? Peut-être qu’elle n’aide pas maintenant mais
demandez si elle vous a aidé d’une façon ou d’une autre quand elle a été placée
là au début? Si elle vous a aidé, demandez si elle a encore besoin de faire ce
travail
 En avez-vous toujours besoin sous sa forme
actuelle ?

10.  
Si elle est vielle ou ancienne, elle peut
être porteuse d’une certaine sagesse, de quelque chose qui est important à
savoir pour vous. Demandez-lui ‘ Qu’est ce que tu sais que j’ai besoin
d’entendre ?

11.  
Observez-la tout simplement. Ce n’est pas
nécessaire de la changer maintenant.

12.  
Dessinez ou notez votre image ou écrivez
les mots venant de votre ressenti
. Si vous le pouvez, utilisez les
crayons de couleur ou les pastels. Ecrivez son âge, la tâche qu’elle avait ou
toute prise de conscience que vous entendez
.

13.  
Ecrivez un ou deux mots-clés qui expriment
tout ce que vous avez ressenti.

14.  
Prenez une autre feuille de papier.

4. Regardez et
voyez si vous avez la volonté de la laisser changer ou se
transformer d’une manière qui est bénéfique pour elle et pour vous maintenant,
si ce n’est déjà fait. Vous avez seulement besoin d’un peu de volonté pour que
cela se fasse. Si vous n’en avez pas, acceptez-le, sachez que ce n’est pas le
bon moment et que vous serez peut-être prêt plus tard. Simplement la regarder
démarre un processus de changement. Soyez doux avec vous-même.

5. Demandez
de l’aide
à une source de sagesse, d’amour et de compassion, ou à votre
propre sagesse intérieure. Laissez-la venir de la manière qui vous convient. Ne
posez pas de limite. Demandez simplement de l’aide, détendez-vous et commencez
à l’observer comme une vidéo. Vous n’avez qu’à la laisser changer de forme, de
sentiment, d’allure, de couleur. Remarquez si quelque chose arrive sur le
tableau intérieur, si cela change de couleur. Vous n’avez rien à faire sauf
ressentir, écouter et observer s’il y a un changement. Observer, ressentir et
écouter s’il y a des mots. Peut-être que vous vous sentirez différent. Restez
ouvert et prenez quelques minutes pour que cela puisse se passer… maintenant,
dessinez ou notez cette nouvelle image et. écrivez quelques mots sur votre
ressenti actuel.

Ecrivez un ou
deux mots-clés pour exprimer tout ce que vous ressentez.

Placer la nouvelle image sur le mur pendant une ou
deux semaines pour vous familiariser avec la transformation

7. Etape
du pardon facultative
 -Imaginez
que vous offrez ce nouveau symbole à la personne ou à la situation que vous
avez cru, au départ, être en partie cause de votre problème. Remarquez leur
réaction en le recevant et tout simplement laissez être ce que cela vous
montre. Ce qui importe ici est le fait que vous l’offriez. Ceci est une forme
définitive du pardon et du lâcher-prise – une étape qui aide à parfaire le
processus de transformation

8. Ayez
confiance
en le fait que votre mental a fait son travail, que tout va
bien, et que votre corps commencera à permettre physiquement ce sentiment de
changer naturellement si ce n’est déjà fait. Ayez confiance et donnez-vous la
permission de vous détendre de la manière qui vous est la plus naturelle (ce sera peut-être par les larmes, la
transpiration, les sinus, les intestins ou la vessie sur plusieurs jours jusqu’à
une semaine. Sachez que vous pourrez avoir une impression de deuil et/ou de
célébration d’une nouvelle liberté. Buvez beaucoup d’eau.)

9. Facultatif : partagez votre
expérience seulement avec une personne qui peut vous soutenir.
Vous pouvez répéter plusieurs fois cet exercice pour poursuivre le processus de
transformation.

(Vous devez
juger si le problème est quelque chose dont vous pouvez vous occuper vous-même.
Si cet exercice ne commence pas à transformer votre réaction à une perturbation
physique ou à une douleur, demandez aussi de l’aide professionnelle médicale ou
psychologique.)